Traductions Autocad, Traduction de documents de construction & d'ingénieurs

Foire aux questions

01

Combien la traduction de mon document coûtera-t-elle?

 Le taux actuel tout compris par mot que demande Aubut et associés dans tous les domaines d’expertise débute à 0,23 $. Quant à nos services d’édition et de révision, ils s’élèvent à 60 $ l’heure, alors que notre prix minimum est de 50 $.

 

02

Combien de temps faudra-t-il pour qu’on traduise mon document?

 Nos traducteurs traduisent en moyenne de 1 500 à 2 000 mots par jour, tout dépendant du degré de difficulté technique du document et de notre charge de travail du moment. 

 

03

Comment dois-je procéder pour présenter une demande de traduction?

 Il vous suffit de nous faire parvenir une version électronique de votre document à l’adresse aubutassociates@rogers.com. Nous vous aviserons alors sur-le-champ du prix et du délai et nous attendrons ensuite votre confirmation avant de débuter.

 

Êtes-vous en mesure de traduire les documents pour lesquels on exige une autorisation de sécurité?

 N’hésitez pas à communiquer avec notre bureau pour obtenir les renseignements ayant trait aux autorisations de sécurité de nos installations, de nos traducteurs et de notre personnel de soutien. 

04

05

06

Êtes-vous en mesure de certifier un texte traduit?

 Il arrive souvent qu’un client nous demande de certifier un texte traduit, comme l’exigent divers organismes gouvernementaux canadiens et étrangers. Moyennant un coût additionnel, nous nous ferons évidemment un plaisir de vous remettre un tel certificat.

 

Pourquoi devrais-je payer pour faire traduire un document alors qu’il existe sur le Web des programmes de traduction tout à fait gratuits?

 Les programmes de traduction en ligne visent uniquement à donner au lecteur une idée générale du texte. Ils manquent totalement de précision sur les plans grammatical et orthographique et même lorsqu’il s’agit de rendre le sens véritable du document. 

 

Un collègue bilingue a offert de traduire mon document. Pourriez-vous ensuite réviser sa traduction?

 Il arrive souvent qu’on nous demande de réviser des documents déjà traduits au sein d’une organisation. Il est rare qu’une telle approche se révèle favorable pour le client, puisqu’il nous faut habituellement reprendre la traduction depuis le début. Autrement dit, rien n’égale un traducteur d’expérience et agréé.

 

07